Crème chocolat façon liegeois

CREME CHOCOLAT FACON LIEGOIS

Manger ces petites crèmes c’est comme plonger sa cuillère dans les célèbres viennois de Nestlé. Fait maison c’est évidemment bien meilleur et l’odeur qui se dégage dans la cuisine est divine.

IMG_4837
Pour la crème au chocolat :
– 200 grammes de chocolat noir pâtissier
– 80 cl de lait
– 20 cl de crème fraîche liquide
– 3 jaunes d’œufs
– 4 cuillères à soupe de sucre
– 30 grammes de maïzena

Pour la crème chantilly-mascarpone (qui donne un résultat plus ferme, plus onctueux et pour moi qui rate toujours la chantilly, cette recette est parfaite) :
– 20 cl de crème liquide entière (30% MG) bien froide
– 100 g de mascarpone
– 4 cuillères à soupe de sucre glace

Avant de commencer, mettez un bol (en inox de préférence), les fouets du batteur ainsi que la crème entière et le mascarpone au frais.

Préparez ensuite la crème au chocolat.
Dans un bol, mettez le sucre, la maïzena et les jaunes. Battez le mélange jusqu’à ce qu’il blanchisse.
Dans un autre bol, cassez le chocolat en morceaux.
Dans une casserole, mettez à chauffer la crème et le lait. Retirez la casserole du feu dès les premiers bouillons et versez la moitié de ce mélange sur les morceaux de chocolat. Ajoutez petit à petit le reste du lait.
Remuez bien jusqu’à ce que la crème au chocolat soit parfaitement lisse.

Attention, ça c’est l’étape cruciale ! Versez ce lait chocolaté sur le tout premier mélange. Il vous faut remuer très rapidement pour éviter que les œufs ne coagulent. Versez petit à petit le reste du lait tout en continuant à remuer.

Reprenez ensuite votre casserole et versez votre mélange dedans. Faites chauffer à feu doux tout en remuant pour que la crème n’accroche pas. Elle va s’épaissir. Dès les premiers bouillons, retirez la casserole et continuez à mélanger hors du feu quelques minutes.
Laissez ensuite votre crème refroidir, mélangez-la de temps en temps pour éviter l’apparition d’une peau en surface.
Une fois froide, versez la préparation dans des petits pots et mettez au frais.

Pour la crème chantilly, sortez vos ingrédients, les fouets et votre bol du froid. Versez le mascarpone dans un saladier et fouettez pour le détendre. Ajoutez ensuite la crème liquide et commencez à fouetter au batteur électrique en augmentant la vitesse petit à petit.
Lorsque la crème s’épaissit, ajoutez le sucre glace en pluie tout en fouettant. Cessez de battre lorsque la chantilly est bien ferme.IMG_4838
Pour le montage, mettez votre chantilly dans une poche à douille avec un embout type cannelée. Sortez vos pots de crème au chocolat du frigo, et nappez-les avec la chantilly. Servez aussitôt ou réservez au frais.

IMG_4839

 

Publicités

Poulet basquaise revisité

POULET BASQUAISE REVISITE

Quand je regarde des émissions culinaires, je me dis qu’il faut une sacrée dose de créativité et d’imagination pour revisiter certains plats. Vous me direz c’est une question de préparation, moi j’ai joué la facilité, j’ai volé une recette à Philippe Etchebest, le poulet basquaise revisité ! Hyper simple.

  • 4 escalopes de poulet très fine
  • Un poivron rouge
  • Un poivron jaune
  • Quelques tomates (j’ai choisi une orange, une jaune et une verte)
  • Un oignon
  • Un peu de tabasco
  • Des olives vertes dénoyautées
  • Du beurre

Mettez de l’eau à frémir dans une grande casserole. Préparez votre basquaise. Pour cela émincez l’oignon et les poivrons. Mondez vos tomates en les plongeant dans l’eau bouillante quelques minutes puis sous l’eau froide, vous pourrez ainsi enlever la peau plus facilement. Découpez les en petits morceaux. Mettez le tout à compoter dans une grande poêle avec un peu d’huile d’olive. Ajoutez quelques gouttes (selon vos goûts) de tabasco en fin de cuisson.

Préparez vos escalopes. Placez en une entre deux feuilles de papier sulfurisé et tapez dessus avec un rouleau à pâtisserie pour qu’elles soient bien fines. Recommencez l’opération pour les 3 autres escalopes.

Étalez une feuille de papier alimentaire (qui supporte la chaleur !), mettez votre escalope au centre. Salez, poivrez et déposez au milieu un peu de votre mélange basquaise. Refermée l’escalope sur la préparation pour lui donner la forme d’une paupiette. Fermez bien le cellophane. Vous pouvez même la renfermer dans une deuxième feuille de cellophane pour être certaine qu’il n’y ait pas de fuite à la cuisson. Faites de même pour les 3 autres escalopes. Gardez la moitié de votre basquaise pour en faire un jus.

Lorsque l’eau frémit dans une grande casserole, plongez les paupiettes. Ajoutez un poids sur les paupiettes afin qu’elles soient bien immergées. Laissez cuire à frémissement environ 15/20 minutes. Avec ce mode de cuisson, la viande est très tendre.

Pendant ce temps-là, préparez votre jus. Mixez votre basquaise et passez-la au chinois ensuite pour qu’elle soit bien lisse. Cela vous donnera un très beau jus coloré.

Préparez votre beurre d’olives pour faire rissoler vos paupiettes. Emincez quelques olives et laissez votre beurre ramollir.

Lorsque les paupiettes sont cuites, sortez les délicatement de leurs emballages. Mettez les dans une poêle chaude avec le beurre et les olives et arrosez les paupiettes de ce mélange jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées.

Pour la dressage, versez un peu de jus au centre de votre assiette, déposez délicatement la paupiette et disposez quelques olives sur la paupiette.

IMG_4738 IMG_4737

C’est délicieux ! Et lorsque vous ouvrez la paupiette, la basquaise se dévoile.

Muffins tout chocolat

MUFFINS TOUT CHOCOLAT

Il y a des souvenirs qui restent. Les muffins du Colombus café, juste à côté de mon lycée, qu’on allait acheter après les cours en est un des plus succulents.
Je crois avoir trouver une recette qui se rapproche terriblement du goût qu’on avait en bouche en croquant dans ces muffins. Fondant, hyper-chocolaté, gourmand.

– 300 g de farine
– 80 g cacao en poudre
– 250 g sucre
– 100 g beurre fondu
– 25 cl lait
– 2 œufs
– 150 g chocolat noir et blanc
– 1 cuillère à soupe de levure chimique
– 1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude
– Une pincée de sel

Préchauffez votre four à 200°C.
Coupez les chocolats en gros morceaux (les fameux chunks, so americain !).
Dans un autre saladier, faites fondre puis refroidir le beurre (important, sinon votre mélange formera des grumeaux une fois mélangé avec les œufs) et ajoutez le lait et les œufs.
IMG_4573 IMG_4572
Fouettez le mélange pour éviter les grumeaux.
Versez le saladier de liquide sur le premier saladier, mélangez grossièrement (c’est-à-dire qu’il faut qu’il reste des grumeaux et non que votre pâte soit lisse). Moi qui adore les préparations à gâteaux bien lisses, il a fallut que je me fasse un peu violence, le résultat en vaut le coup. 
Versez la pâte dans des moules à muffins et enfournez une vingtaine de minutes pour des gros muffins et 12/15 minutes pour des petits muffins.
IMG_4574 IMG_4577
Démoulez et dégustez encore tiède. Les chunks à moitié cuit vous fondent dans la bouche.
IMG_4575 IMG_4576