Paris-Brest façon Conticini

Bientôt un an tout pile que je dois publier cette recette ! Il était temps, je l’ai réalisé pour la première fois à l’occasion de Noël, un bonheur. Vous allez me dire, mais qu’est ce qui différencie ce Paris-Brest d’un Paris-Brest classique. Déjà le dressage en forme de couronne ornée de petits choux individuels, comme ça chacun a sa part, mais aussi par son petit effet surprise lorsque vous mordez dedans : du praliné pur coulant au cœur d’une crème mousseline au praliné, exquis !

Je l’ai préparé le lendemain d’une fête un peu arrosée alors je peux vous garantir qu’il est facile à réaliser mais soyez bien concentré ! (Ah oui au fait ! Je la prépare au thermomix 😉

Commencez par le craquelin :

Le craquelin:
– 40g de beurre doux
– 50g de cassonade
– 50g de farine
– 1 pincée de fleur de sel

Dans  un saladier, mélangez la farine, la cassonade et la fleur de sel, ajoutez le beurre pommade et pétrir quelques minutes pour obtenir une pâte homogène. Étalez la pâte entre 2 feuilles de papier sulfurisé et découpez des disques selon le diamètre de vos choux à l’aide d’un petit emporte pièce. Réservez au frais.

La pâte à choux:
– 150g d’eau
– 80g de beurre
– 1 cuillère à café de sel
– 1 cuillère à soupe de sucre
– 120g de farine
– 3 œufs

Mettez l’eau, le beurre, le sel et le sucre dans le bol, puis chauffez 5 min / 100° / vit. 1

Ajoutez la farine puis mixez 1 min 30 / vit.3. Ouvrir le bol quelques minutes pour laisser la pâte refroidir un peu.
En attendant, préchauffez le four à 240°.

Réglez sur vit.5 et ajoutez les œufs 1 à 1 toutes les 15 secondes par l’orifice du couvercle sur les couteaux en marche.

Votre pâte à choux est désormais prête, il faut la mettre dans une poche à douille et dressez votre couronne de choux. C’est peut-être l’étape la plus difficile : former un rond régulier et répartir la pâte uniformément pour les choux.

Déposez ensuite le craquelin sur le dessus. Enfournez pour 45 minutes à 1 heure à 160°. Puis laissez refroidir.

15328351_10157851846815430_1485589363_n

La crème pâtissière :
– 500g de lait
– 50g de farine
– 2 œufs entiers + 2 jaunes
– 10g de sucre vanillé
– 70g de sucre en poudre
– 2 feuille de gélatine, à faire ramollir dans l’eau froide pendant 10 minutes
– 100g de praliné

Mettez tous les ingrédients dans le bol du thermomix sauf la gélatine et le pralin et réglez sur 90°C/Vit 4 pendant 7 minutes. Une fois les 7 minutes passées, mixer 5 sec/Vit 9.
Ajoutez ensuite la gélatine et le pralin, et mixez de nouveau.
Mettez la crème dans un récipient et filmez au contact puis placez au frais.

Pour le montage:

Faites fondre un peu de praliné (le reste de la tablette) et mettez le dans une poche à douille avec un embout assez fin.

Sortez la pâtissière du frigo, et mettez-là dans une poche à douille avec un embout cannelé.

Coupez le haut des choux (là aussi allez-y doucement), garnissez chaque choux avec un peu de crème pâtissière au praliné. Déposez une noisette de praliné pur et recouvrir à nouveau d’un peu de crème.

Remettez ensuite le chapeau de chaque choux, et saupoudrez de sucre glace !

img_1800

Publicités

Conchiglionis au veau de Cyril Lignac

Je n’avais jamais testé le veau haché, c’est un tort, c’est excellent ! Et cette recette de conchiglionis a fait l’unanimité.

15388700_10157851527525430_715968580_o

– 600g de veau haché
– 2 boîtes de tomates pelées
– 2 oignons
– 4 gousses d’ail
– 1 cuilère à soupe de persil
– 1 feuille de sauge
– 100g de gruyère rapé
– 50g de parmesan
– 500g de conchiglionis
– 1 trait de vin blanc
– De l’huile d’olive

Pelez et hachez 2 gousses d’ail et les oignons. Dans une sauteuse, faites-les revenir pour bien faire compoter les oignons puis ajoutez le veau haché pour qu’il dore. Salez et poivrez. Au bout de 5 minutes, versez le vin blanc puis la moitié d’une boîte de tomates pelées et le persil ciselé. Mélangez et poursuivez la cuisson pendant 20 minutes ou plus (plus ça mijote, meilleur c’est). Réservez.

Pendant ce temps, pelez et hachez l’ail restant. Dans une casserole, faites-le dorer avec un filet d’huile. Ajoutez le reste de tomates pelées et la sauge. Assaisonnez. Laissez cuire 20 minutes en remuant régulièrement. Retirez la sauge.

Cuisez les pâtes dans de l’eau bouillante salée puis égouttez-les.

Préchauffez le four à 180 °C. Versez la sauce-tomate dans un plat à gratin. Farcissez les pâtes avec la préparation au veau et disposez-les au fur et à mesure sur la sauce en les serrant bien. Saupoudrez du gruyère râpé et du parmesan et enfournez pour 15 minutes.

15354269_10157851527515430_483251662_o

 

Mon banoffee

Bon c’est vrai ce n’est pas le dessert le plus léger qui existe, mais c’est le dessert gourmand par excellence ! Voici ma recette du banoffee (pour 4 personnes) et croyez-moi, j’ai bien étudié le sujet !

Avant toute chose, préparez votre chantilly au siphon, il faut qu’elle prenne assez longtemps au frais (environ 3/4 heures) :
– 1 cartouche de gaz (moi je vous conseille d’en mettre 2)
– 3 cuillères à soupe rases de sucre glace
– 1 sachet de sucre vanillé
– 2 cuillère à soupe bombée de mascarpone
– 20 cl de crème liquide entière

Versez tous les ingrédients dans un saladier, fouettez pour obtenir un mélange homogène.
Filtrez à l’aide d’un entonnoir et versez la préparation dans le siphon. Insérez la cartouche de gaz dans l’emplacement prévu à cet effet et secouez énergiquement le siphon la tête en bas. Placez le siphon à l’horizontale ou bien la tête en bas au réfrigérateur.

Pour la base :
– 150 g de petit Lu
– 150 g de spéculoos
– 50 g de beurre

Préparez le biscuit : faites fondre le beurre. Mixez les gâteaux jusqu’à obtention d’une poudre, puis ajoutez le beurre. Étalez la préparation au fond de 4 cercles individuels en inox et réservez au réfrigérateur.

Préparez ensuite le caramel beurre salé :
– 160g de sucre en poudre
– 80g de beurre demi-sel
– 20 cl de crème liquide entière
Et pour retrouvez la recette, c’est ici :
https://mangerdestrucsbons.wordpress.com/2015/12/08/caramel-au-beurre-sale/

Il vous faut ensuite 3 bananes que vous couperez en fines tranches.

Commencez ensuite le montage des desserts. Sortez la pâte du frigo, disposez les rondelles de banane sur la pâte en rosace. Râpez (si vous avez) un peu de noix de pécan sur les bananes, ça ajoutera un peu de croquant.

15399002_10157851527430430_738834701_o

Versez ensuite le caramel, allez-y généreusement. Au moment de servir, sortez le siphon du frigo, secouez bien, ajoutez l’embout et appuyez sur la gâchette ! Enfin, râpez un peu de chocolat dessus !

15321430_10157851527425430_1426301648_o

Muffins banane-chocolat

Chaque fois c’est pareil, quand je regarde des émissions culinaires -en ce moment, Le Meilleur Pâtissier- j’ai soudainement très envie de faire un dessert. Je fouille dans les placards et selon ce que j’y trouve, je me mets en cuisine. Ce sera donc des muffins banane-chocolat.

-280g de farine
-50g de Blonvilliers
-140g de sucre
-1 œuf
-100g d’huile végétale
-160g de lait
-2 bananes
-2 cuillerées à café de vanille liquide
-100g de chocolat (vous pouvez utiliser des chunks, moi je préfère travailler une plaquette de chocolat au couteau, comme ça les morceaux sont irréguliers)
-2 cuillères à café de levure chimique

Commencez par préchauffer votre four à 200°C.
Mettez la farine, les sucres, l’œuf, l’huile, le lait et la vanille liquide dans un grand bol.
Mélangez vivement avec un fouet pour supprimer les grumeaux. Ajoutez ensuite la levure et mélangez de nouveau.

Coupez ensuite les bananes en tranches, incorporez-les à la pâte et mélangez avec le fouet pour les écraser en veillant à laisser quelques gros morceaux. Ajoutez ensuite les copeaux de chocolat et pour ma part j’ajoute également de la poudre de noisettes.

Beurrez ensuite votre moule à muffins et répartissez votre pâte dans chaque empreinte en veillant à laisser 1 ou 2 centimètres en haut sachant que les muffins vont gonfler.
Laisser cuire environ 10/15 minutes. Sortez-les du four une fois qu’ils sont bien dorés. Régalez-vous !

15368949_10157851527495430_1481756401_o