Mes recettes

Paris-Brest façon Conticini

Bientôt un an tout pile que je dois publier cette recette ! Il était temps, je l’ai réalisé pour la première fois à l’occasion de Noël, un bonheur. Vous allez me dire, mais qu’est ce qui différencie ce Paris-Brest d’un Paris-Brest classique. Déjà le dressage en forme de couronne ornée de petits choux individuels, comme ça chacun a sa part, mais aussi par son petit effet surprise lorsque vous mordez dedans : du praliné pur coulant au cœur d’une crème mousseline au praliné, exquis !

Je l’ai préparé le lendemain d’une fête un peu arrosée alors je peux vous garantir qu’il est facile à réaliser mais soyez bien concentré ! (Ah oui au fait ! Je la prépare au thermomix 😉

Commencez par le craquelin :

Le craquelin:
– 40g de beurre doux
– 50g de cassonade
– 50g de farine
– 1 pincée de fleur de sel

Dans  un saladier, mélangez la farine, la cassonade et la fleur de sel, ajoutez le beurre pommade et pétrir quelques minutes pour obtenir une pâte homogène. Étalez la pâte entre 2 feuilles de papier sulfurisé et découpez des disques selon le diamètre de vos choux à l’aide d’un petit emporte pièce. Réservez au frais.

La pâte à choux:
– 150g d’eau
– 80g de beurre
– 1 cuillère à café de sel
– 1 cuillère à soupe de sucre
– 120g de farine
– 3 œufs

Mettez l’eau, le beurre, le sel et le sucre dans le bol, puis chauffez 5 min / 100° / vit. 1

Ajoutez la farine puis mixez 1 min 30 / vit.3. Ouvrir le bol quelques minutes pour laisser la pâte refroidir un peu.
En attendant, préchauffez le four à 240°.

Réglez sur vit.5 et ajoutez les œufs 1 à 1 toutes les 15 secondes par l’orifice du couvercle sur les couteaux en marche.

Votre pâte à choux est désormais prête, il faut la mettre dans une poche à douille et dressez votre couronne de choux. C’est peut-être l’étape la plus difficile : former un rond régulier et répartir la pâte uniformément pour les choux.

Déposez ensuite le craquelin sur le dessus. Enfournez pour 45 minutes à 1 heure à 160°. Puis laissez refroidir.

15328351_10157851846815430_1485589363_n

La crème pâtissière :
– 500g de lait
– 50g de farine
– 2 œufs entiers + 2 jaunes
– 10g de sucre vanillé
– 70g de sucre en poudre
– 2 feuille de gélatine, à faire ramollir dans l’eau froide pendant 10 minutes
– 100g de praliné

Mettez tous les ingrédients dans le bol du thermomix sauf la gélatine et le pralin et réglez sur 90°C/Vit 4 pendant 7 minutes. Une fois les 7 minutes passées, mixer 5 sec/Vit 9.
Ajoutez ensuite la gélatine et le pralin, et mixez de nouveau.
Mettez la crème dans un récipient et filmez au contact puis placez au frais.

Pour le montage:

Faites fondre un peu de praliné (le reste de la tablette) et mettez le dans une poche à douille avec un embout assez fin.

Sortez la pâtissière du frigo, et mettez-là dans une poche à douille avec un embout cannelé.

Coupez le haut des choux (là aussi allez-y doucement), garnissez chaque choux avec un peu de crème pâtissière au praliné. Déposez une noisette de praliné pur et recouvrir à nouveau d’un peu de crème.

Remettez ensuite le chapeau de chaque choux, et saupoudrez de sucre glace !

img_1800

Conchiglionis au veau de Cyril Lignac

Je n’avais jamais testé le veau haché, c’est un tort, c’est excellent ! Et cette recette de conchiglionis a fait l’unanimité.

15388700_10157851527525430_715968580_o

– 600g de veau haché
– 2 boîtes de tomates pelées
– 2 oignons
– 4 gousses d’ail
– 1 cuilère à soupe de persil
– 1 feuille de sauge
– 100g de gruyère rapé
– 50g de parmesan
– 500g de conchiglionis
– 1 trait de vin blanc
– De l’huile d’olive

Pelez et hachez 2 gousses d’ail et les oignons. Dans une sauteuse, faites-les revenir pour bien faire compoter les oignons puis ajoutez le veau haché pour qu’il dore. Salez et poivrez. Au bout de 5 minutes, versez le vin blanc puis la moitié d’une boîte de tomates pelées et le persil ciselé. Mélangez et poursuivez la cuisson pendant 20 minutes ou plus (plus ça mijote, meilleur c’est). Réservez.

Pendant ce temps, pelez et hachez l’ail restant. Dans une casserole, faites-le dorer avec un filet d’huile. Ajoutez le reste de tomates pelées et la sauge. Assaisonnez. Laissez cuire 20 minutes en remuant régulièrement. Retirez la sauge.

Cuisez les pâtes dans de l’eau bouillante salée puis égouttez-les.

Préchauffez le four à 180 °C. Versez la sauce-tomate dans un plat à gratin. Farcissez les pâtes avec la préparation au veau et disposez-les au fur et à mesure sur la sauce en les serrant bien. Saupoudrez du gruyère râpé et du parmesan et enfournez pour 15 minutes.

15354269_10157851527515430_483251662_o

 

Mon banoffee

Bon c’est vrai ce n’est pas le dessert le plus léger qui existe, mais c’est le dessert gourmand par excellence ! Voici ma recette du banoffee (pour 4 personnes) et croyez-moi, j’ai bien étudié le sujet !

Avant toute chose, préparez votre chantilly au siphon, il faut qu’elle prenne assez longtemps au frais (environ 3/4 heures) :
– 1 cartouche de gaz (moi je vous conseille d’en mettre 2)
– 3 cuillères à soupe rases de sucre glace
– 1 sachet de sucre vanillé
– 2 cuillère à soupe bombée de mascarpone
– 20 cl de crème liquide entière

Versez tous les ingrédients dans un saladier, fouettez pour obtenir un mélange homogène.
Filtrez à l’aide d’un entonnoir et versez la préparation dans le siphon. Insérez la cartouche de gaz dans l’emplacement prévu à cet effet et secouez énergiquement le siphon la tête en bas. Placez le siphon à l’horizontale ou bien la tête en bas au réfrigérateur.

Pour la base :
– 150 g de petit Lu
– 150 g de spéculoos
– 50 g de beurre

Préparez le biscuit : faites fondre le beurre. Mixez les gâteaux jusqu’à obtention d’une poudre, puis ajoutez le beurre. Étalez la préparation au fond de 4 cercles individuels en inox et réservez au réfrigérateur.

Préparez ensuite le caramel beurre salé :
– 160g de sucre en poudre
– 80g de beurre demi-sel
– 20 cl de crème liquide entière
Et pour retrouvez la recette, c’est ici :
https://mangerdestrucsbons.wordpress.com/2015/12/08/caramel-au-beurre-sale/

Il vous faut ensuite 3 bananes que vous couperez en fines tranches.

Commencez ensuite le montage des desserts. Sortez la pâte du frigo, disposez les rondelles de banane sur la pâte en rosace. Râpez (si vous avez) un peu de noix de pécan sur les bananes, ça ajoutera un peu de croquant.

15399002_10157851527430430_738834701_o

Versez ensuite le caramel, allez-y généreusement. Au moment de servir, sortez le siphon du frigo, secouez bien, ajoutez l’embout et appuyez sur la gâchette ! Enfin, râpez un peu de chocolat dessus !

15321430_10157851527425430_1426301648_o

Muffins banane-chocolat

Chaque fois c’est pareil, quand je regarde des émissions culinaires -en ce moment, Le Meilleur Pâtissier- j’ai soudainement très envie de faire un dessert. Je fouille dans les placards et selon ce que j’y trouve, je me mets en cuisine. Ce sera donc des muffins banane-chocolat.

-280g de farine
-50g de Blonvilliers
-140g de sucre
-1 œuf
-100g d’huile végétale
-160g de lait
-2 bananes
-2 cuillerées à café de vanille liquide
-100g de chocolat (vous pouvez utiliser des chunks, moi je préfère travailler une plaquette de chocolat au couteau, comme ça les morceaux sont irréguliers)
-2 cuillères à café de levure chimique

Commencez par préchauffer votre four à 200°C.
Mettez la farine, les sucres, l’œuf, l’huile, le lait et la vanille liquide dans un grand bol.
Mélangez vivement avec un fouet pour supprimer les grumeaux. Ajoutez ensuite la levure et mélangez de nouveau.

Coupez ensuite les bananes en tranches, incorporez-les à la pâte et mélangez avec le fouet pour les écraser en veillant à laisser quelques gros morceaux. Ajoutez ensuite les copeaux de chocolat et pour ma part j’ajoute également de la poudre de noisettes.

Beurrez ensuite votre moule à muffins et répartissez votre pâte dans chaque empreinte en veillant à laisser 1 ou 2 centimètres en haut sachant que les muffins vont gonfler.
Laisser cuire environ 10/15 minutes. Sortez-les du four une fois qu’ils sont bien dorés. Régalez-vous !

15368949_10157851527495430_1481756401_o

Parmigiana de courgettes

On connaît bien le parmigiana d’aubergines. Mais, personnellement, les aubergines c’est pas tellement mon truc et j’ai lu quelque part que le parmigiana de courgettes était très populaire dans les Pouilles. C’était délicieux, un chouille long à préparer mais ça vaut le coup.

Pour 4 personnes (je vous conseille d’en faire plus, ça se mange sans faim et réchauffé c’est encore meilleur !)
– 4 courgettes moyennes
– 250 g de viande hachée de bœuf
– 200 g de pulpe de tomate en boîte
– 250 g de mozzarella
– 100 g de parmesan râpé
– 1 oignon émincé
– 1 carotte coupé en petits dés
– 1/2 verre de vin blanc
– 2 feuilles de laurier, thym, 2 branches de romarin, 1/2 botte de basilic
– huile d’olive, sel

Préchauffez le four à 180°.

Commencez par préparer le ragoût de viande. Pour cela, faites revenir l’oignon, la carotte, le romarin et 2 pincées de thym dans une casserole avec un peu d’huile d’olive.
Ajoutez la viande et laissez colorer quelques minutes puis versez le vin, laissez évaporer. Ajoutez la sauce tomate et les feuilles de laurier. Salez et poivrez légèrement, laissez mijoter à feu doux pendant une demi-heure. En fin de cuisson, salez, ajoutez les feuilles de basilic ciselées et retirez les feuilles de laurier. Réservez.

Coupez les courgettes dans le sens de la longueur en fines lamelles, les saler. Ensuite, faites-les dorer quelques minutes dans une poêle avec un peu d’huile d’olive. Cela sera plus gouteux dans le gratin. Les poser au fur et à mesure sur du papier absorbant.

Pendant ce temps-là, coupez la mozzarella en petits dés

Beurrez un plat assez profond. Couvrir le fond avec des tranches de courgettes, puis ajoutez le ragoût de viande, quelques tranches de mozzarella et rappez un peu de parmesan. Recommencez avec le reste des ingrédients dans le même ordre. On obtient ainsi plusieurs étages (la dernière couche sera composée de mozzarella et de parmesan)

Enfournez pour une demi-heure environ. Le dessus doit être doré et la mozzarella fondue. Servir tiède.

img_8772

 

Mon taboulé !

Pour avoir été au Liban, je sais bien que le taboulé avec semoule est une version très européenne. Là-bas il est au boulghour et avec beaucoup d’herbes.
Ma version à moi, elle est très française aussi.

– De la semoule
– De l’huile d’olive
– 2/3 citrons
– De la menthe
– Poivron rouge
– Maïs
– Concombre
– Tomates
– Si vous en trouvez, ajoutez du sumac, une cuillère à café environ. Elle apporte un petit goût citronné délicieux.

Dans un grand saladier, versez la semoule, ajoutez de l’huile d’olive (3/4 cuillères à soupe), le jus de 2/3 citrons, la menthe détaillée. Couvrez ensuite d’eau à hauteur, remuez et laissez la semoule gonfler. Goûtez une fois l’eau absorbée et rajoutez en si la semoule est encore croquante.

Détaillez le concombre, le poivron et les tomates en petit dés. Les ajouter dans la semoule puis ajoutez ensuite le maïs.

Vous pouvez aussi ajouter d’autres ingrédients comme de la feta, du poulet rôti… C’est tellement meilleur que du taboulé industriel.

img_8768

Mini tatins de bananes, caramel au beurre salé et chantilly

C’est pas tellement un dessert léger, mais il est exotique comme il faut, et parfait pour un dimanche midi.

Chantilly au siphon :
– 20 cl de crème liquide entière
– 10 cl de lait demi-écrémé
– 30g de sucre glace

Mini-tatins à la banane :
– 6 petits moules à tarte
– 6 cuillères à soupe de sucre en poudre
– 50 g de beurre demi-sel
– 2-3 bananes
– 1 pâte feuilletée

Préparez la chantilly au siphon, elle doit rester au frais pour 2 heures minimuM.

Désolidariser le siphon. Dans un bol, versez la crème, le lait et le sucre glace, puis mélangez. Filtrez ensuite la préparation à l’aide d’un chinois et la versez dans le siphon à l’aide d’un entonnoir.
Remettez en place le détendeur et le joint, puis vissez la partie supérieure du siphon. Disposez la cartouche dans le porte-cartouche, mettre le siphon tête en bas et insérez la cartouche. Pour finir, secouez énergiquement. Le placez au frais.

Passez ensuite à la préparation des mini-tatins.
Préchauffez le four à 180 °C. Etalez la pâte feuilletée sur le plan de travail et détaillez 6 petits disques de pâtes à l’aide d’un moule.
Beurrez les moules avec un peu de beurre de doux. Détaillez les bananes en rondelles.
Préparez le caramel. Personnellement quand je fais la technique sucre+eau, mon caramel est une catastrophe. Quand je le prépare à sec, il est superbe. Versez le sucre dans une casserole et faites chauffer à feu moyen, ne remuez pas et laissez le caramel se faire tranquillement. Une fois qu’il est bien doré, ajoutez le beurre demi-sel et remuez.

Déposez un peu de caramel au fond de chaque moule, il va se solidifier, c’est normal.
Ajoutez ensuite les bananes en rosace puis recouvrez chaque moule d’un disque de pâte.

img_8770

Enfournez pour 20 minutes environ et démoulez à la sortie du four ! Servez tiède avec un peu de chantilly dessus !

img_8774

Poulet mijoté à l’indienne

L’automne est déjà là, l’hiver se rapproche à grand pas. Le seul intérêt à cette saison c’est que j’ai ressorti ma cocotte pour y faire mijoter tout un tas de plats délicieux.
Celui-ci est rempli de saveurs aux connotations indiennes, accompagné d’une semoule, c’est divin.

Il vous faut :
– 8/10 aiguillettes de poulet
– 2 gros oignons
– 3 gousses d’ail
– 1 cuillère à soupe de gingembre
– 1 cuillère à soupe de curry
– 1 cuillère à café de curcuma
– 6 carottes
– 1 poivron rouge
– 1 courgette
– 1 à 2 càs de concentré de tomates
– 25 cl de lait de coco
– bouillon de volaille

Découpez le poulet en cubes. Emincez les oignons et l’ail. Découpez les carottes et la courgette en rondelles, taillez le poivron en gros dés.

Déposez le poulet dans un petit saladier, versez le gingembre, le curry et le curcuma dessus et mélangez pour bien imprégner la viande des épices.

Faites chauffer un peu d’huile au fond d’une cocotte. Faites revenir quelques minutes les oignons émincés et l’ail jusqu’à ce qu’ils soient quasi confit.
Ajouter les morceaux de poulet, faites-les faire dorer quelques minutes. Ajoutez les carottes, le poivron, puis le concentré de tomates.

Couvrir de lait de coco et de bouillon de volaille préalablement préparé, jusqu’à recouvrir la préparation. Faites cuire à couvert une vingtaine de minutes.
Ajoutez alors la courgette coupée en rondelles et prolongez la cuisson de 10 minutes, à découvert. Servir immédiatement avec de la semoule.

img_8765

Pascade aveyronnaise

En cherchant sur internet j’ai trouvé une multitude de recettes différentes, toutes « soi-disant » aveyronnaise !
Pour moi il n’y en a qu’une qui soit réellement de là-bas, celle de ma grand-mère (je crois d’ailleurs que c’est la première recette que j’ai faite avec elle). Simple comme bonjour, aussi épaisses que des pancakes, elles se dégustent aussi bien en salé qu’en sucré. Elles dégagent une odeur incroyable dans la cuisine et si vraiment je suis la recette de ma grand-mère, il faut ajouter de l’oseille dans la pâte ! Succulent.

– 4 œufs
– 4 verres de farine
– 4 verres de lait

Dans un grand saladier, versez la farine et faites un puits. Ajoutez les œufs au centre et commencer à mélanger. Incorporez au fur et à mesure le lait et continuez à mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène.

Faites chauffer de l’huile de tournesol dans une poêle, une fois bien chaude, déposez une petite quantité de pâte et faites cuire comme une grosse crêpe.

img_8763

Croque monsieur tomates, avocat, mozza

L’avocat en ce moment est très à la mode ! On l’utilise pour des tapenades, des sauces pour les pâtes mais aussi gratiné au four… Dans un croque monsieur c’est délicieux et pour les dîners en semaine c’est pratique.

14408367_10157475342690430_1000965927_o

Pour 2 croque-monsieur :
– 4 tranches de pain de mie
– 1 avocat
– 1 mozzarella
– 1 tomate
– Huile d’olive
– Beurre
– Sel, poivre
– Jambon (option)

Découpez l’avocat, la tomate et la mozzarella en tranches, assaisonnez (sel, poivre).
Beurrez légèrement un côté de vos tranches de pain.
Sur l’une des tranches, déposez vos différents ingrédients puis refermez avec une tranche de pain.

2 modes de cuisson possibles :

– A la poêle : Faites chauffer  la poêle à feu moyen sans ajout de matière grasse. Dès que le premier côté est doré (au bout de 2-3 minutes environ), retournez et laissez cuire 3 minutes de plus.

– A l’appareil à croque-monsieur : Préchauffez l’appareil jusqu’à ce qu’il soit bien chaud. Ouvrez-le et placez vos croques monsieur dans le moule prévu à cet effet. Refermez et laissez cuire quelques minutes.

Personnellement à l’appareil à croque monsieur je trouve que le résultat est bien meilleur et si vraiment vous avez du matériel à l’ancienne, le mieux reste l’empreinte à croque-monsieur de nos grands-mères que vous faites chauffer sur du gaz, un régal !

14424127_10157475342795430_1742130984_o